Différents formats d'impression sur papier professionnel - Multiples possibilités d'encadrement

Isabelle Belloi, une artiste qui met en avant le détail pour comprendre le tout.

Ce qui attire son intérêt est l’infiniment petit. L’insignifiant qui révèle la différence ou qui au contraire, rappelle la similitude… Mais à quoi cela me fait-il penser? … Un reflet de lumière, un éclat de matière, une attention du moment, une recherche de l’impact pour provoquer une onde chez le spectateur, interpeller, susciter l’échange.

Son travail, s’il part de l’anecdote, n’est pas anecdotique. Il est dévolu à l’inattendu, il amène le voyageur à l’imagination. Il ouvre le champ des possibles, il en appelle à l’universalité des êtres, à l’infini des interprétations.

Ces photos réclament la participation de l’autre, il présuppose une recherche, un questionnement… D’où ce fragment est-il sorti? Quelle est cette pièce de puzzle? Où se situe-t-elle dans la réalité? Est-ce ma réalité ? Les questions qui se forment sont de l’ordre de la philosophie peut-être même de la sociologie. Quelle place cette pièce peut-elle prendre dans ma vie?

Peut-être la photo regardée nous parle-t-elle de notre place d’humain dans la société, dans la vastitude… Le sujet, au demeurant insignifiant, nous amène sur des chemins insoupçonnés!

Cette photographe imprime ses travaux sur du papier qu’elle a besoin de toucher, de sentir, de humer. Chaque prise est couchée dans un écrin au grain laminé. Aucune de ces vues n’est léchées, il y a peu de traitement post-photographique, voire pas du tout, car Isabelle privilégie, le moment, elle magnifie le présent, la seconde authentique.

Être vraie, dans tous les sens du terme, fait partie intégrante des implications photographiques de l’auteure.

Pas de messages particuliers si ce n’est être pleinement consciente du moment de la prise comme la capture d’un fragment de temps dans une existence animée ou non, animale, végétale, humaine, ou … Une ouverture des possibles à partir de la pleine conscience ou comment se réapproprier le tout… son tout, sa bulle, son environnement vital! (Texte par Geneviève Babe)

Things are so familiar that at some point they become strange

Isabelle Belloi is an artist who emphasizes the detail to give to see each and everyone’s full picture.

She has a deep interest is the infinitely small.

A reflection of light, patterns, shapes, textures, minimalism : all that creates an impact and stimulates the exchange.

The work is not anecdotal. It is vested with the unexpected, it brings the spectator to his own imagination. It opens up new possibilities and to infinite interpretations.

These photos are requesting the participation of the other, it presupposes a personal (almost intimate) search.

Where is this fragment from? What is this puzzle piece? Is this reality? Is it my reality?

The subject, moreover « insignificant » takes us on unexpected paths!

None of these photographies is hardly reworked, there is little post-photographic treatment applied.

She aims at some kind of « mindfulness photography » work, capturing a fragment of time. One would often call it poetic or oniric photography.